Ecohameaudandral

Aller au contenu

Menu principal :


Bienvenue sur notre site web

Vous y trouverez toutes les infos sur notre éco-hameau, des photos de notre lieu et des gens qui le font vivre. Vous pourrez consulter les informations concernant les journées portes ouvertes, ainsi que des infos très pratiques sur la région qui nous entoure. Bonne visite !

ACTUALITE                        ACTUALITE                        ACTUALITE                        ACTUALITE

FAUNE



C'est qu'on en trouve des choses, au hameau !!                           Publié le 4/8/16
Lors d’un arrachage de plants de pomme de terre, une énorme chenille a été trouvée en train d’en dévorer les feuilles. Ni une, ni deux, elle fut apportée prestement à Philippe, notre entomologiste, qui la détermina comme étant la chenille du célèbre papillon sphinx à tête de mort (Acherontia atropos).
Ce papillon, originaire d’Afrique, migre en juin-juillet chez nous. Sa plante hôte principale est la pomme de terre, où sa présence se remarque par les grosses crottes qu’elle y laisse, mais de nombreuses autres plantes peuvent aussi lui servir de nourriture.
La chenille a été installée dans un terrarium de façon à pouvoir suivre son développement jusqu’à l’émergence du papillon. Elle est nourrie avec des feuilles de diverses plantes, dont le troène, Nous vous tiendrons au courant de la suite !


UNE JOURNEE DE MEDIATION



Un intervenant extérieur pour améliorer les relations humaines                            Publié le 6/6/16
Non, notre projet n'est pas fait que de moments légers, et malgré notre profonde envie de créer de nouveaux rapports avec l'Autre, basés sur la tolérance, la non-violence, la solidarité, et le développement personnel, il n'en demeure pas moins que nous rencontrons, inévitablement, des difficultés inter-relationnelles. Et comme ces relations sont au coeur de notre projet (on parle aussi d'écologie humaine), alors il est impossible pour nous de les laisser se dégrader sans rien faire !

Aussi nous nous sommes aidés des services d'un médiateur pour nous aider à désamorcer certains conflits internes. Ce travail a commencé les 30 et 31 août 2015, week-end au cours du quel la quasi totalité des membres du groupe Andral s'est rendue disponible pour venir soigner le projet, le groupe.
Ce moment de regroupement a surtout traité de conflits, problèmes et autres dérangements qui avaient été accumulés pendant un certain temps, ce qui a donné lieu à un sacré brassage !
Mais aucun débordement ne s'est produit, chacun a pu exprimer ses malaises, entendre ceux des autres, et il en a résulté un climat d'écoute et de partage extraordinaire, qui a apporté à chacun, un soulagement d'être entendu, reconnu dans ce groupe.

La deuxième intervention de Philippe, sur une journée seulement, a eu lieu le 1er mai 2016.
Au cours de cette deuxième rencontre, il a été question de se poser des questions sur les valeurs de notre projet : quelles sont ses forces, ses faiblesses ? pourquoi sommes-nous venus vivre cette aventure ? Que cherchions-nous lorsque nous nous sommes engagés à vivre dans cet éco-hameau ?
Les réponses à ces questions ont permis de prendre une photographie de notre projet, d'en saisir plus précisément et à la fois plus globalement la substance.
Des choses très fortes sont ressorties, et à un moment où les bras peuvent se baisser, l'énergie manquer, voir ces choses est vivifiant. D'abord parce qu'on voit que le chemin réalisé est CON-SI-DE-RABLE, et ensuite on voit bien qu'on essaie pas de se raconter d'histoire à Andral : le groupe est bien lucide sur ses faiblesses. Beaucoup de réunions, manque d'efficacité dans l'application de certaines règles, lourdeur de certains fonctionnements, manque d'énergie vive, manque de personnes connaissant vraiment la vie rurale (permaculture, naturalisme)… voilà quelques points négatifs qui sont ressortis.

Par contre, côté points positifs, ça nous a fait du bien de voir que ce que nous avons réalisé valait vraiment de se donner la peine : nous avons des outils de communication beaucoup plus fluides aujourd'hui, nous avons un lieu qui s'embellit, des arbres, des jardins, des buttes, des maisons, nous avons un éco-hameau qui est bel et bien concret et qui n'est pas seulement une idée vague, nous sommes un groupe aux compétences et capacités multiples, aux ressources diverses, nous avons une culture de groupe, nos rassemblements sont festifs, il y a de l'humour, de l'entraide (co-voiturage, chantiers de construction, soutiens divers) et des initiatives qui donnent vie à ce hameau (fêtes, concerts, chantiers collectifs, jardins…), nous rayonnons autour, au village et au-delà, à travers nos actions dans le tissu associatif…

Ce genre de partage de groupe est quelque chose d'unique en son genre, on est au coeur de tout l'enjeu relationnel, qui est un levier central pour le monde nouveau que nous voulons construire ensemble… Oui, des conflits il y en aura toujours entre les hommes. La question reste de savoir comment on peut transformer ces conflits en autre chose qu'un : ''il y a moi, et il y a toi, puis ce fossé…''
Notre groupe a atteint une maturité qui lui permet d'avoir de l'humilité face aux difficultés de vivre l'aventure collective, et aussi une expérience, voire un véritable savoir-faire, puisque plusieurs d'entre nous se forment à des techniques de communication adaptées à nos besoins d'avancer en groupe.
Greg

JOURNEES NATIONALES DE L'HABITAT PARTICIPATIF

Journées nationales de l'habitat participatif :
on ouvre les portes de notre hameau  
         

Publié le 11/5/2016

Nous avons acceuilli des visiteurs pour faire découvrir notre lieu de vie.

Le matin, une partie théorique, puis repas partagé et visite du domaine et des parcelles à vendre.

Patricia, l'une de nos ''animatrices nature'', future habitante du hameau, a proposé aux enfants une balade contée, suivie d'un atelier de fabrication de kazoo et de sifflets en branche de frêne et de sureau.
Les enfants ont ensuite participé à un jeu de reconnaissance de feuilles d'arbre. Ils sont tous repartis avec leurs instruments et les godasses pleines de gadoue, en cette journée un peu pluvieuse !
Une journée encore bien remplie pour les andralopithèques...


Greg

 

FLORAISON AU HAMEAU

Photos de quelques végétaux en plein épanouissement printanier                          Publié le 10/52016

Voici quelques photos de Christiane, notre botaniste préférée...
Un arbre de Judée (cercis siliquatrum), des orchidées (
ophrys insectifera, orchis purpurea, orchis ustulata, )

ESSAIMS D'ABEILLES A ANDRAL

Les ruches de Richard essaiment au hameau d'Andral                              Publié le 08/05/2016
Je voulais vous faire un point sur les ruches et les essaimages.
Sur les 5 ruches, 4 avaient le potentiel pour essaimer.
Mercredi j'en ai récupéré un que j'ai mis dans une ruche-panier et en même temps j'ai vu un essaimage en direct que j'ai perdu de vu quand il est rentré dans la forêt derrière les deux ruches du bas... Il y a donc un essaim qui est reparti dans la nature...
Et hier soir, j'ai trouvé un autre essaimage que j'ai mis dans une ''ruche format warré'' mais sans cadre, juste avec des croisillons comme dans les anciennes ruches-troncs.
Il reste donc un essaimage potentiel qui est peut-être parti pendant mon absence ou qui n'a pas encore eu lieu.
A suivre...
Il y a donc 7 ruches sur le hameau.
Richard

JOURNEES PORTES OUVERTES EN MAI

 

Journées portes ouvertes le 11 mai 2016                                                Publié le 02/05/2016
Une journée portes ouvertes sera proposée le mercredi 11 mai 2016, dans le cadre des journées nationales de l'habitat participatif !
Le programme sera établie en fonction du nombre de visiteurs. Nous avons déjà une petite famille inscrite, youpi !
Venez, nous on y sera ! ;)
Greg


Journées portes ouvertes du 10 avril 2016  
                                             Publié le 19/4/2016
Les dernières portes ouvertes ont encore attiré beaucoup de monde sur notre hameau. Et on s'en réjouit !
Cela faisait longtemps que le soleil n'avait pas accompagné ce moment de rencontre avec les visiteurs. Du coup, le repas partagé et la visites n'en ont été que plus savoureux.
Rien de spécial à signaler sur cette énième JPO... On observe toujours cet intérêt pour un vivre autrement, les gens viennent de partout, certains sont prêts à passer à l'action, d'autre sont en réflexion... C'est intéressant de voir que ce mode de vie ''alternatif'' suscite à la fois les passions dans l'idée de le concevoir, de l'imaginer... mais révèle aussi les freins qui s'opposent à une concrétisation.
Mais rien ne presse, surtout lorsqu'il s'agit de s'installer dans un collectif : mieux vaut prendre son temps.
Les prochaines JPO auront lieu le 10 juillet 2016, de 10h à 17h.
Greg

LA REUNION DES ENFANTS

LES 6 CHAPEAUX AVEC NOS ENFANTS                                           Publié le 25/3/16

Le 17 janvier 2016 au hameau d'Andral, pour la première fois en 7 ans, nous avons invité les enfants à venir s'exprimer dans notre cercle général, appelé la plénière, afin qu'ils nous disent comment ils voyaient leur place et leur implication dans le hameau.

Pour ce faire nous avons utilisé l'outil des six chapeaux qui est une forme de « brainstorming » découpé en six thématiques :
- chapeau blanc : les faits, les informations que nous avons, celles qui nous manquent,
- chapeau vert : la créativité, les idées, les alternatives
- chapeau jaune : l'optimisme, ce qui pourrait faire que ça va fonctionner
- chapeau noir : les jugements, les freins qui pourraient empêcher l'action
- chapeau rouge : mon intuition, ce que ça m'inspire
- chapeau bleu : synthèse de ce qui a été dit, priorités dans les actions à mener

Cinq enfants sur les dix du hameau, âgés de 3 à 10 ans étaient en cercle avec un facilitateur adulte pour les aider et un autre cercle d'une douzaine d'adultes les entourait, avec pour consigne de laisser les enfants s'exprimer prioritairement. À chaque tour de parole, les participants étaient invités par le facilitateur à s'exprimer selon le point de vue du chapeau en cours.
Ce fut un moment émouvant et créatif, où ils ont pu faire un état des lieux de leur situation grâce au chapeau blanc, pendant lequel ils nous étonnèrent notamment en intégrant les enfants voisins du hameau dans le décompte de tous ceux présents régulièrement.
Puis nous avons utilisé le chapeau jaune et là encore nous fûmes étonnés d'apprendre que finalement il y avait beaucoup de choses qu'ils aimaient à Andral, comme nos repas festifs ou les feux de camp l'été.
Le chapeau noir fût pour moi moins probant car les adultes étant autour d'eux, je me suis dit qu'ils n'avaient peut-être pas exprimé tout ce qu'ils auraient aimé dire. J'en ai d'ailleurs eu confirmation un peu plus tard, lorsque Rose-Naïs a dit que ce serait mieux avec juste un ou deux adultes pour faciliter mais sans les autres autour, mais ils ont quand même dit que nos réunions les ennuyaient !
Puis quel plaisir de les voir se mettre en mode créatif pendant le chapeau vert ! Parmi les idées qui ont fusé voici des propositions entendues : une piscine, une maison commune spéciale enfant, un parcours accro-branche, plus de soirées festives.
Enfin le chapeau bleu nous a permis de faire le tri dans ce foisonnement d'idées et de voir quelles seraient celles que nous pourrions mettre en œuvre ici et maintenant. Trois idées furent retenues : une soirée mensuelle cinéma et repas partagé proposé par Mouna, un café philo proposé par RoseNaïs, qui a dû expliquer aux autres enfants en quoi ça consistait, et lorsque quelqu'un lui a demandé quel genre de questions pouvait-on se poser dans un café philo, elle a répondu : « ben, par exemple, à quoi ça sert les parents ?! », et enfin Aimé, cinq ans, a proposé d'organiser une bataille de polochons géante avec tous les enfants !

Chaque enfant s'est ensuite choisi un adulte pour l'aider à organiser son atelier et nous attendons avec impatience les retours de ces expérience. Mais nous pouvons déjà nous satisfaire de
l'enthousiasme des enfants à participer à ce premier essai, les encourager et les former à nos outils de gouvernance afin qu'ils prennent toute leur place dans notre vie collective et qu'ils aient le sentiment que leur parole compte, qu'ils peuvent prendre des décisions et avoir un impact sur le monde qui les entoure.

David Boëtard

CEUILLETTE DE SALADES SAUVAGES AU HAMEAU

 

Semaines pour les Alternatives aux Pesticides                                                                                     Publié le 21/3/16

Voilà ce qu’a pu déguster le petit groupe qui a bravé le temps menaçant pour venir à la sortie « salades sauvages » organisée dans le cadre de la manifestation nationale de la Semaine pour les Alternatives aux Pesticides :
- une salade composée de jeunes feuilles de pimprenelle, pissenlit, coquelicot, oseille, marguerite, primevère, lierre terrestre, alliaire, achillée millefeuille, agrémentée de fleurs de primevères, de soucis et de pissenlit,  de tiges de berce et de boutons floraux de plantain, au goût incroyable de champignon !
- une tarte aux feuilles d’orties, de mauve, de lamier pourpre et de berce.

Toutes ces plantes ont été ramassées sur notre terrain, preuve d’une belle biodiversité.
Il suffit de se baisser mais, attention, il faut quand même être sûr de ce que l’on ramasse !

Christiane

ATELIER PHILO DES ENFANTS A ANDRAL

ATELIER PHILO DU 12 MARS 2016                                                     Publié le 16/03/2016
Organisé par Rose-Naïs et Chantal

L'atelier était animé par trois adultes : Chantal, Françoise et David
Les enfants participants étaient Rose-naïs, Elléa, Gabriel, Mouna, Aimé, Méline, et il y avait deux invitées voisines du hameau : Manaëlle et Apolline
Quand on est arrivé, on s'est assis, Françoise nous a servi du sirop et des petits gâteaux.
Ensuite Chantal et David ont expliqué aux enfants comment l'atelier allait se dérouler  et Rose-Naïs a expliqué qu'un atelier philo c'était une discussion sur une question qui n'avait pas forcément de bonne ou de mauvaise réponse, qu'à son école ils utilisaient un bâton de parole pour parler chacun leur tour sans se couper la parole, et qu'on avait le droit de ne rien dire et passer son tour.
L'atelier a commencé, on a commencé à se passer le bâton, a parler de la pollution de la planète et de ce que ça faisait sur les animaux et la nature, les adultes intervenaient en posant des questions pour ne pas toujours parler de la même chose.

Pourquoi dit-on qu'il faut protéger la nature?
« Si on protège la nature, elle peut nous faire des cadeaux »
« C'est gentil d'aider la planète, être gentil avec la planète, c'est l'aider »
« Si on pollue la planète, surtout avec le gaz des voitures et des usines, il fera trop chaud et on ne pourra plus y vivre »
« On ne peut pas vivre sans les arbres »
« Si on coupe trop d'arbres pour faire du feu on va mourir, car les arbres transforment le mauvais gaz qu'on fait en respirant en bon oxygène »
« Si il n'y avait pas la planète on ne pourrait pas vivre, c'est elle qui nous nourrit »
« Beaucoup d'animaux sont tués »
« Sans les herbes, les animaux ne pourraient pas se nourrir et mangeraient nos potagers »
« Si on jette nos sacs plastiques n'importe où le vent les emmène dans l'eau et les poissons s'étouffent avec en les mangeant, les dauphins aussi »
« Nos vies dépendent des animaux, quand des animaux disparaissent, ça modifie la chaîne alimentaire et les humains sont en haut de cette chaîne »
« Il y a des choses qui polluent beaucoup, comme les piles électriques »
« Quand les animaux tuent d'autres animaux c'est juste, parce qu'il empêchent que des espèces deviennent trop nombreuses, mais quand les humains tuent c'est injuste »
« Les humains sont trop nombreux sur terre et empêchent les animaux sauvages de vivre »

Que pourrait-on faire pour protéger la nature?
« On devrait faire des grandes réserves naturelles pour protéger les animaux sauvages, sans barrière mais interdits aux chasseurs »
« On pourrait enlever les barrières autour d'Andral »
« On devrait aider la nature en ramassant les déchets qui traînent, en plantant des arbres »

L'atelier a duré trois quart d'heure en tout, c'était un peu long pour les plus petits, qui étaient un peu excités pendant le dernier quart d'heure, mais tout le monde a aimé et a dit qu'ils voulaient en refaire un autre, certains le voulaient plus long, d'autres moins long.
À la fin de l'atelier, nous avons proposé des thèmes pour le prochain rendez-vous, qui sont : « pourquoi faut-il des policiers? », « pourquoi on a des animaux de compagnie? » et « à quoi ça sert d'aller à l'école? », puis nous avons proposé des noms d'adultes pour animer le prochain atelier : Didier, Carine, Xavier, Géraldine, Greg, ou les même que cette fois-ci, Méline a dit que ça pouvait être n'importe quel adulte.

Compte rendu rédigé par Méline et David.

MUTUALISER UN VEHICULE A ANDRAL...

 

Mutualiser un véhicule à Andral                        Publié le 07/03/2016

Dix habitant-es d'Andral se sont réuni-es pour aborder ensemble les possibilités de mutualiser un véhicule motorisé.

''Je possède un véhicule, et ne m'en sers que 4 à 5 heures par semaine. Le reste du temps il est immobile et ne sert à personne'', confie Gérard pour ouvrir le sujet.

Le tour de parole est lancé, et chacun peut exprimer son avis, ses idées, son expérience, ses peurs, ses infos…
Pour résumer, on se rend compte que mutualiser un véhicule n'est pas si simple, même si globalement les gens sont très favorables à cette idée. Voici en vrac ce qui ressort :
- les plannings des uns et des autres sont très hétérogènes, il se pose la difficulté de bien s'organiser pour rendre l'opération possible et ne pas la transformer en casse-tête chinois
- les diverses epxériences de mise en commun de biens à Andral ou dans le cadre des expériences personnelles (voitures de fonction par exemple) n'ont pas toujours été heureuses, et quelques mauvais souvenirs perdurent sur cette question (''ce qui est mis en commun n'est pas respecté, pas soigné'' ; ''la panne d'essence en pleine pampa sans téléphone parce qu'une personne n'a pas fait l'entretien'')
- il y a le besoin de conserver une certaine forme de liberté et de spontanéité (''si j'ai subitement besoin du véhicule pour une raison X…'' ; ''j'aime bien aller me balader quand l'envie me prend'')
- il y a aussi le problème lié à la région : pas de transports en commun suffisants, loin des bassins d'emploi (Figeac et Cahors sont à 45 minutes de route), qui implique de devoir se déplacer quotidiennement
- on ressent nettement le besoin d'un référent ''ménage'' et aussi ''mécanique'', pour assurer l'entretien du véhicule, ainsi qu'une envie de ''verrouiller'' le cadre pour plus de rigueur
- se pose également la question des manières d'organiser le financement (entretien, assurance, achat…)

Un questionnaire va être rédigé et proposé pour recenser de façon plus précise les besoins individuels. A l'issue de cela, nous y verrons plus clair pour enclencher des choses. En attendant, un véhicule est déjà en vue… ça ne traîne pas !

Voilà donc une bonne chose pour le hameau, et c'est un exemple très concret de la manière dont la charte est mise en pratique par les habitants.

Cette dynamique peut voir le jour grâce que fait que le nombre d'habitants à Andral grandit. On se rend compte que plus on est, plus les potentialités sont grandes pour s'entraider. Et le fait d'être un grand éco-hameau possède aussi ses avantages : sur 24 familles, il existera toujours une possibilité pour mutualiser un véhicule, un potager, des panneaux solaires, un âne...

Les choses se mettent en place en tout cas, petit à petit, au fur et à mesure que les habitants s'installent. Et c'est vraiment encourageant, après toutes ces années à dessiner ce rêve… là il prend clairement forme !

Dans un prochain article, nous essaierons de faire une sorte de bilan des choses qui sont déjà mutualisées à Andral… à suivre :)



VIVRE A ANDRAL

 

Soirée jeu à Andral                                                                       Publié le 29/2/2016

Un projet comme le nôtre, c'est engageant.
Ça, c'est le moins que l'on puisse dire...
On y passe du temps en réunion, mais aussi sur le terrain pour dessiner le paysage ou construire nos maisons. Alors quand il s'agit de s'octroyer un peu de bon temps, inutile de dire que les Andralos sont de bons vivants !
Rien de tel qu'une soirée jeu pour se délasser auprès du feu en sirotant une bonne bière artisanale...
Ce samedi soir pluvieux et tout froid, nous étions dix à nous réunir chez Maïté et Jean-Louis.
Y a pas à dire, une bonne maison en paille bien isolée, avec un bon poêle par dessus le marché, et on se retrouve vite avec la sensation d'être au Portugal en plein été !
Tombés les cols roulés et autres pulls en laine ? La soirée peut commencer…
Ce soir, nous avons apporté un premier jeu, maintenant assez connu, mais génial : le Dixit. Imagination, poésie, humour… les ingrédients sont réunis, et même les plus réticents joueurs finissent par se laisser prendre au jeu. On vous le conseille… En plus, c'est bientôt noël ! Enfin euh...
Ensuite, un second jeu sur un thème d'associations d'idées, nous emmène à délirer sur des mots aussi divers que ''insaisissable'', ''célèbre'', ''changement'', et même ''porc'', ''sommeil'' et ''sexe'' ! Eh oui ! nous vivons dans un éco-hameau, mais nous sommes des gens comme tout le monde !

Un moment de plus qui donne un sens à tout ce qu'on réalise pour mener à bien ce projet fou d'éco-hameau d'Andral.

Demain, ce sera une journée de jardinage. Nous préparerons le printemps, les buttes, le sol… pour notre nouveau projet de potager collectif.

Nous sommes déjà 10 familles à vivre au hameau, et il reste des parcelles à vendre sur nos 8 hectares. Alors… pourquoi pas vous ?

JOURNEES PORTES OUVERTES

 

Journées portes ouvertes d'Andral du 14 février 2016                                                                     Publié le 17/02/2016
Plus de 20 personnes sont venues nous rendre visite à l'occasion de cette journées portes ouvertes de notre éco-hameau.
Toutes intéressées par une autre manière de vivre, certaines prêtes à franchir le pas, d'autres non, nous avons pu encore constater que de plus en plus de gens ont envie d'autre chose, envie de penser leur vie, leur habitat différemment.
Pour ces journées portes ouvertes, notre équipe d'animation a proposé une nouvele formule : après un tour de présentation général, les visiteurs ont pu récolter des informations de table en table : 7 ''tables-forums'' étaient représentées (gestion / espaces naturels collectifs / espaces bâtis / gouvernance / communication / historique du projet / entrées-sorties), et par tours de 10 minutes par table, les visiteurs ont pu poser leur question et écouter celles des autres pour en savoir davantage sur notre fonctionnement, sur nos motivations, sur nos difficultés, nos méthodes.
A la suite de ces échanges, un repas partagé a eu lieu sur place et a permis d'approfondir les échanges. Quelques troubadours de passage nous offert de jolis chants polyphoniques.
L'après midi, une visite guidée du terrain a eu lieu, sous la pluie, et les courageux visiteurs ont pu constater que le projet d'Andral : c'est du concret ! Quelques habitants ont même ouvert leur portes à quelques curieux désireux de voir à quoi ressemble une maison bio-climatique.
A la suite de cette visite, un tour de parole a permis de faire le bilan de cette journées portes ouvertes. Les visiteurs nous ont fait part de leur enthousiasme, de leur niveau d'avancement dans le mûrissement de cette idée de ''vivre autrement''. Certains sont prêts, on le sent... le vent est en train de tourner, les choses s'organisent, les consciences changent, et nous sommes aux premières loges pour l'observer.
Les prochaines portes ouvertes auront lieu le dimanche 10 avril 2016 de 10h à 17h. Venez nombreux !


ENCORE UNE CONSTRUCTION AU HAMEAU

 

Une habitation écologique de plus au hameau                                                                 Publié le 01/02/16

La maison de Roger monte rapidement : ossature bois, isolant laine de bois pour les murs et ouate de cellulose pour les combles...
Bientôt un nouvel habitant à Andral !

BONNE ANNEE 2016

Nous vous souhaitons une heureuse année 2016 !                                                                                                       Publié le 12/01/2016



Qu'une multitude d'initiatives citoyennes de transition se développe partout car non seulement "un autre monde est possible" mais cet autre monde est en marche.
La preuve :
- le film "Demain" de Mélanie Laurent et Cyril Dion (http://www.demain-lefilm.com/le-film),
- le projet Oasis du Mouvement des Colibris (http://www.colibris-lemouvement.org/oasis/kaizen-special-oasis)
- et le n° hors-série de Kaizen "Oasis un nouveau mode de vie", et tous les événements Alternatiba.
Que ça continue !

CONSTRUCTION

José et Nathalie démarrent la construction de leur maison !                                  Publié le 27/11/15




José avait fait le terrassement, avait attendu un peu... et là : c'est parti !
Bon courage José !

CHANTIER PLANTATION AU HAMEAU

Faire pousser au hameau ...                                                                                                                              Publié le 25/11/15
Une journée fraîche mais très ensoleillée, une dizaine d'andralo et leurs enfants, des arbres à planter, des outils, de la bonne humeur, et voilà un chantier collectif rondement mené. Kaki, amour an cage, prunier Reine-Claude, caseille et bulbes en tout genre vont pousser au hameau. Le printemps sera fleuri !

UNE HABITANTE DE PLUS AU HAMEAU !

Aline débarque ! Houra !                                                                                                                                 Publié le 25/11/15

Aline vient d'emménager dans sa nouvelle maison au hameau d'Andral.
Ossature bois, grandes baies vitrées, isolation laine de bois, poèle à granulés... voilà une maison prête à recevoir les rayons du soleil... et les amis !
Cela monte à 8 le nombre de maisons construites et maintenant habitées dans notre hameau. Allez, on continue !

WEEK-END DE REGROUPEMENT DES HABITANTS

28 et 29 novembre 2015 prochains...                                                                                                        Publié le 19/11/15  

Les habitants du hameau d'andral préparent le prochain week-end de regroupement interne. Au programme :
- Temps de régulation (expression des tensions individuelles et collectives)
- Travail sur les statuts (règlement de jouissance)
- Travail sur la durée de co-optation
- Travail sur des sujets divers (place des enfants dans les plénières, gestion des animaux domestiques en liberté au hameau)
- ''Point info'' de toutes les commissions
- Une demi-journée de chantier collectif : plantation d'arbres organisée par la commission ''espaces naturels collectifs''

MILITANTISME

FRAU : Les galets en colère !                                                                                                                               Publié le 3/7/15

Une dame m'interpelle en regardant mon T-Shirt, après la manifestation :


''Excusez-moi monsieur, c'est quoi le Brau ?
- Non, c'est le FFFrau, avec un ''F'' ! Le Frau c'est un site naturel près de Lavercantière, dans le Lot...
- ah ! bien ! et pourquoi y a une patate sur votre T-Shirt qui n'est pas contente ?
- Mais non, c'est pas une patate ! c'est un galet ! Et le galet n'est pas content parce qu'on s'en prend à lui !!!''


Le samedi 20 juin un groupe d’Andralopithèques a participé à Cahors au rassemblement citoyen pour la préservation des vergers à graines et du Frau.
L’Espace naturel Sensible du Frau est une zone constituée de sable et galets siliceux et d’argile dans la région calcaire qu’est le Lot et cela lui confère une grande richesse biologique. L’entreprise Imerys qui exploite le quartz veut s’agrandit aux dépends des vergers à graines de Lavercantière, qui constituent un lieu de conservation et d’amélioration des arbres.
Pour plus d’informations, consultez le site de l’association http://lefrau.fr

FESTIVITES

Soirée festive à  Andral

Publié le 23 juin 2015

Le samedi 11 juillet 2015
Une soirée festive est organisée par l'association ''les Andralopithèques'' (l'asso des habitants d'Andral) la veille des Journées Portes Ouvertes (JPO), le samedi soir à partir de 19h00. Un spectacle de Théâtre d'improvisation sera proposé par le Théâtre d'Impro de Catus. Ensuite, un concert de chants polyphoniques (occitan, bulgare, basque, géorgien...) sera présenté par le groupe CALIS MABRÜCA.

19h00 : Repas partagé autour du feu, apportez de quoi boire et manger, grillades, salades...
20h30 : Théatre d'Improvisation de Catus
22h00 : CALIS MABRÜCA – chants polyphoniques de la péninsule ibérique aux frontières de l'Oural

Participation libre.
Possibilité de rester dormir sur place (camping sur le hameau, nous contacter).

Dimanche 12 juillet 2015

Le dimanche auront lieu sur le site du hameau d'Andral les JPO de notre éco-hameau. Vous pourrez, en visiteur, venir voir notre hameau, les maisons déjà construites et en cours de construction. Vous pourrez en apprendre davantage sur notre mode de fonctionnement . Vous prendrez également connaissance des parcelles encore disponibles à la vente, et vous rencontrerez les habitants du hameau qui vous accueilleront dès 10h du matin pour une présentation du projet. A midi, un repas tiré du sac pourra être pris en toute convivialité. L'après-midi, une visite guidée du site sera proposée.

Informations :

Vidéo-clip de CALIS MABRÜCA et site web

https://www.youtube.com/watch?v=gIxNRniV1Bk

http://chant-polyphonique-le-vigan.fr/home.html

Vidéo-clip du Théâtre d'Impro de Catus

https://www.youtube.com/watch?v=PUf0xjX0Tww

 
Retourner au contenu | Retourner au menu