Mode de gouvernance - Ecohameaudandral

Aller au contenu

Menu principal :

Mode de gouvernance

Projet

Mode de gouvernance

Depuis le début de l'aventure d'Andral, la question du fonctionnement collectif est en évolution constante, aucune certitude sur le sujet, si ce n'est que cette question est centrale dans tout groupe pour articuler les besoins individuels et les besoins collectifs.

Après quelques mois de fonctionnement selon les principes de la démocratie avec vote à la majorité, nous en avons progressivement senti les limites : frustration des opposants à la décision, tension dans le groupe. Le groupe s’étoffant, il a fallu nous adapter à une nouvelle forme de complexité mais également intégrer les nouveaux en accueillant leur vision propre et leurs idées différentes.

Suite à quelques crises... fertiles, nous avons décidé de nous ouvrir vers d'autres formes d'organisation collective telles que la sociocratie et l'holacracie, c'est à dire vers des prises de décisions qui nous ont semblé plus en accord avec notre charte: d’abord vote à l'unanimité, puis consensus, et actuellement gestion par consentement. Différents outils et méthodes sont venus enrichir les échanges : tour de parole, cartons de couleur, que nous avons abandonnés depuis, prise en compte du ressenti de chacun, communication plus empathique, « écoute du centre »... qui nous ont permis d'expérimenter l'intelligence collective.

Certains membres du groupe se sont formés. En octobre 2011 nous avons fait intervenir l'Institut « Conflits Culture Coopération » avec Hervé Ott. Cela nous a permis d'expérimenter une nouvelle organisation en commissions, avec désignation sans candidature des garants de ces commissions. A cette occasion une commission animation a été créée, cette commission s'est progressivement enrichie des expériences d'autres collectifs et de la créativité de ses différents membres.

Avec l'aide de l' « Université du Nous », intervenue pendant 3 jours en mai 2013 puis de nouveau 3 jours en 2014, nous expérimentons depuis, lors de nos regroupements, la « gestion par consentement. ». Ce processus de prise de décision que chacun de nous est invité à s'approprier, est facilité par l'équipe d'animation qui en est le garant. Ce processus facilite  la coopération et développe l'intelligence collective.

Concrètement : les réflexions et discussions ne se font plus en plénière mais au sein des commissions ou ateliers ponctuels, composés de 4 à 8 personnes environ, qui amènent leurs propositions à l'ensemble du groupe. Celui-ci se réapproprie la proposition selon le processus de la gestion par consentement en plusieurs étapes :

   Lever les interprétations afin que nous ayons une représentation commune de la proposition.
    Exprimer son ressenti individuel, ce qui aide à conscientiser le sens.
    Formuler les objections argumentées en exprimant ce qui pourrait bloquer l'adhésion de certains, ou mettre en danger le groupe.
    Faire appel à la créativité du groupe pour lever les objections en améliorant la proposition.
    Obtenir le consentement du groupe quand il n'y a plus d'objection.
    Et enfin CELEBRER NOTRE DECISION COLLECTIVE.


 

Andral est avant tout un espace d'expérimentation où chacun apporte sa couleur et son style.


Comme le dit Jacques Renaud, vice président de Synergie créative : « Le but n'est pas la cible mais la trajectoire. La sociocratie est aussi simple que cela : le processus est tout aussi important que le but à atteindre ou le projet à réaliser. »

 
Retourner au contenu | Retourner au menu